christopher vasey naturopathe
bandeau










    




Les compléments alimentaires naturels



Ce texte est extrait du livre " Les compléments alimentaires naturels "

Carences et compléments alimentaires

De plus en plus, les carences en vitamines, minéraux, oligo-éléments, etc. sont reconnues comme étant une des causes principales de nombreuses maladies dont souffre actuellement la population. Les pathologies sont nombreuses : la fatigue chronique, les allergies, les dépressions, les rhumatismes, … mais aussi les infections à répétition et les maladies graves, comme le cancer et la sclérose en plaques.

Il est donc vital d’apporter à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin. Malheureusement l’alimentation actuelle ne joue plus son rôle. Les aliments sont le plus souvent eux-mêmes carencés à cause des méthodes intensives de culture et d’élevage, ainsi que les nombreux procédés de raffinage et de conservation qu’ils subissent. A cette situation défavorable s’ajoute encore le fait qu’actuellement, à cause des multiples stress que nous vivons, les besoins en nutriments sont plus élevés que dans le passé.

Comment remédier à cette situation ?
Une réforme alimentaire consistant à s’orienter vers une consommation d’aliments complets (non-raffinés) et de culture et d’élevage biologiques est le premier pas. En pratique cependant, il s’avère que pour combler plus sûrement et surtout plus rapidement les carences, la prise de compléments alimentaires est nécessaire en plus de l’apport nutritionnel.

Les compléments alimentaires sont des produits que nous offre la nature. Ils contiennent en abondance tous les nutriments nécessaires à l’organisme humain : ceux-ci s’y trouvent sous une forme concentrée, naturelle et hautement assimilable. En les prenant 2 à 3 fois par jour, en cure de 1 à 3 mois, les carences se comblent. Il en résulte un gain très nette de vitalité et de résistance, ainsi que la guérison de nombreux troubles de santé.

Ci-dessous vous trouverez une courte description des onze compléments alimentaires traités dans ce livre.

La levure de bière

Il s’agit d’un champignon microscopique qui se multiplie à des milliards d’exemplaires lors de la fermentation du mélange d’eau, de houblon et d’orge germé utilisé pour fabriquer la bière.

Vendu desséchée, sous forme de poudre ou de paillettes, la levure de bière est composée à 50% environ d’acides aminés, dont font partie tous les acides aminées essentiels. Elle contient également toutes les vitamines du groupe B, ce qui est important puisque celles-ci agissent en synergie et ne se trouvent que rarement groupées dans un même aliment. La levure de bière est d’ailleurs la source la plus abondante de vitamines B connue. Sa teneur en minéraux n’est non plus pas négligeable, surtout celle en phosphore (1200mg pour 100g).

La levure de bière est recommandée dans tous les troubles nerveux et les fatigues cérébrales, dans l’acné, les troubles du foie et pour régénérer la flore intestinale après la prise d’antibiotiques.

La gelée royale

Produit de la ruche, la gelée royale est secrétée par les glandes salivaires des abeilles nourrices. D’une consistance gélatineuse et d’une saveur acide, légèrement sucrée, elle a une couleur blanche.

Elle est la nourriture principale de la reine, ce qui permet à cette dernière de vivre 25 à 45 fois plus longtemps que les autres membres de la ruche et de pondre 2000 œufs par jour ! Bien qu’étant issue des mêmes œufs que les abeilles ouvrières, la reine acquiert une vitalité et une longévité extraordinaire grâce à la gelée royale. Chez l’être humain, la gelée royale n’a bien sûr pas des effets identiques, mais elle est néanmoins des plus utiles pour la santé, redonnant de la vitalité aux personnes épuisées et affaiblies par la maladie, stimulant les défenses organiques et agissant avec succès dans les problèmes d’allergie, d’anorexie, d’ulcère et de règles.

Huile de foie de flétan

Le flétan est un poisson d’environ 2 mètres vivant dans les mers du nord. Les substances lipidiques contenues dans son foie sont extrêmement riches en vitamines D et A.

La vitamine D est connue pour son rôle dans la fixation du calcium dans le squelette. Ses sources alimentaires sont rares. Le beurre n’en contient que 40 unités internationales (UI) pour 100 g, les œufs 200 UI. L’huile de foie de flétan, elle, en contient 2 à 3 millions d’UI pour 100 g. Cette richesse extraordinaire en fait un remède de choix dans les troubles de croissance, la décalcification, les fractures, l’ostéoporose, le rachitisme et la déminéralisation par acidité. L’huile de foie de flétan est également très riche en vitamine A. Elle est donc indiquée dans les troubles des yeux (sensibilité des yeux, conjonctivite,…) et de la peau (acné), … Se vend en capsules ou en bouteille.

Le pollen des fleurs

Les vertus curatives du pollen de fleurs furent découvertes par les apiculteurs. Ceux-ci avaient observé que les ruches dont les réserves de pollen étaient abondantes passaient mieux l’hiver et étaient moins malades que les autres. Le pollen, la semence mâle des fleurs, forme en effet une partie importante de la nourriture des abeilles. En en consommant eux-mêmes, ils purent constater que le pollen avait également des effets bienfaisants pour l’être humain. A la vente le pollen se présente sous forme de petites pelotes, celles-là mêmes que l’on voit sur les pattes des abeilles.

Le pollen contient les huit acides aminés essentiels. La méthionine y est spécialement représentée. Cet acide aminé est très utile pour stimuler la détoxication du foie. Par ailleurs, le pollen contient toutes les vitamines existantes (exceptées les B4 et F) et toute une variété de minéraux et oligo-éléments. Il a un effet très stimulant et revitalisant, et est recommandé en cas d’asthénie, de dépression, d’hypotension, de convalescence, d’intoxication et de troubles de la prostate.

La spiruline

Algue verte microscopique poussant dans les eaux chaudes des lacs africains ou d’Amérique centrale, la spiruline est la source la plus abondante qui existe en protéine (65%), mais aussi en vitamine A, en vitamine B 12, en fer et en acide gamma-linolénique (vitamine F). Sa teneur en vitamine E est aussi importante que celle du germe de blé. Elle contient aussi divers minéraux et oligo-éléments, mais pas d’iode, n’étant pas une algue marine. Disponible en comprimés ou poudre, la spiruline est utilisée en cas d’asthénie, d’anémie, d’acné, de grossesse, de règles douloureuses, de problèmes d’yeux, de convalescence et lors d’épuisement.

Les algues marines

Les algues marines, comme le varech vésiculeux et le laminaire, concentrent dans leurs tissus les minéraux et oligo-éléments en suspension dans l’eau qui les entoure. Or, étant donné que la mer reçoit les eaux chargées des produits de l’érosion de toutes les roches de la planète, les algues marines contiennent tous les minéraux et oligo-éléments existants.

Elle sont donc des reminéralisants de première classe, recommandées en cas d’asthénie, d’épuisement, de dépression, de déminéralisation, de fracture, d’ostéoporose et de rhumatisme. Leur haute teneur en iode les rend toute indiquées en cas d’hypothyroïdie et de fatigue. Disponible en comprimés ou poudre.

La mélasse noire

Produit résultant de l’extraction du sucre de la canne à sucre, la mélasse noire est un liquide épais, de couleur brun foncé et d’un goût caractéristique. La mélasse noire est surtout connue pour sa richesse en minéraux, parmi lesquels plusieurs sont représentés à des taux records (valeurs pour 100 g) : potassium 1900 à 3000 mg ; calcium 800 à 1400 mg ; magnésium 200 à 400 mg ; phosphore 30 à 50 mg ; fer 15 à 28 mg. Les indications de la mélasse noire sont l’acidose, la déminéralisation par acidité, l’anémie, la constipation spasmodique, les crampes des jambes, l’insomnie et la nervosité, les oedèmes, les ulcères et les rhumatismes.

Le germe de blé

Il possède une très forte concentration de nutriments nécessaire à la croissance explosive de la jeune pousse de blé : des acides aminés, des acides gras, une abondance de minéraux et différents oligo-éléments, le groupe entier des vitamines B, ainsi qu’un taux record de vitamine E (27 mg pour 100g) dont il est la source la plus abondante connue (avec la spiruline).

Disponible sous forme de flocons ou d’huile de germe de blé dans le magasins de régime, le germe de blé peut également être obtenu en faisant germer des grains de blé chez soi.

Le germe de blé possède un effet revitalisant et stimulant très important. Il est recommandé en cas de règles douloureuses, de grossesse, d’accouchement, d’angine de poitrine, d’hypotension, d’intoxication, de sclérose, de brûlure, de thrombose et de varices.

Ginseng

Connue depuis 4000 ans, cette plante originaire d’Extrême-Orient a toujours été estimée pour ses vertus curatives extraordinaires. C’est avant tout la racine qui est utilisée. A 10 ans d’âge, elle peut atteindre 1,2 mètres de long et 5 à 6 centimètres de diamètre. Elle puise inlassablement les substances du terrain dans lequel elle croît et les concentre en elle.

La racine de ginseng contient tous les acides aminés essentiels, de nombreuses vitamines, minéraux et oligo-éléments. Ses vertus sont avant tout revitalisantes : elle redonne des forces, augmente la résistance et stimule le système immunitaire. Elle est indiquée dans tous les états de fatigue, de dépression, de stress, de convalescence. Elle est également une grande aide pendant la ménopause et le troisième âge, ainsi que lors de diabète et de maladies du foie.

Huile de lin

L’huile obtenue à partir des graines de lin est riche en deux acides gras insaturés (ou vitamine F) qui ne se trouvent que rarement associés en quantités si généreuses dans un seul aliment. Il s’agit de l’acide linoléique (15%) et linolénique (49%). En tant que vitamines F, ces deux acides gras contribuent au bon fonctionnement du système immunitaire (production des lymphocytes) et à la bonne résistance des muqueuses en général (en particulier celles de l’intestin, ce qui permet d’éviter l’auto-intoxication par les toxines issues de fermentations et putréfactions intestinales).

Les indications de l’huile de lin sont donc les allergies, les infections récidivantes, les maladies dégénératives et les troubles cardio-vasculaires.


Christopher Vasey