christopher vasey naturopathe
bandeau










    





Le racisme à la lumière de la réincarnation

Considérer que quelqu’un est inférieur à soi uniquement parce qu’il possède une autre couleur de peau, c’est être raciste. Le sentiment de supériorité n’est cependant pas justifié si on le considère à la lumière de la réincarnation.

Qu'est-ce qu'une race?

Les races regroupent des individus qui possèdent des caractéristiques physiques similaires, au niveau de la couleur de la peau, de la texture des cheveux, de la forme des yeux, du nez... Ces différences résultent d'une adaptation des corps aux caractéristiques de leur environnement. Ces différences sont indispensables pour que le corps puisse résister aux contraintes du milieu dans lequel il se trouve. Par exemple, la peau de couleur noir permet aux Africains de mieux supporter le puissant rayonnement solaire de leur région, le nez aplati et les yeux bridés de la race jaune mongole, le froid des hivers d'Asie septentrionale …

Dans la société matérialiste actuelle, bien des gens pensent que l'être humain n'est qu'un corps dirigé par un cerveau. En opposition à ce point de vue, l'approche spirituelle estime que l'être humain est un esprit immatériel, une âme, qui s'incarne dans un corps physique.

L'esprit, et non le cerveau, est donc l'être humain proprement dit. Il est le centre de la personnalité et du psychisme de chaque individu. L'esprit s'incarne à différentes reprises sur terre. Il y fait des expériences vécues qui l'amèneront peu à peu à se développer et se perfectionner, lui permettant ainsi de retourner dans le plan spirituel d'où il est originaire.

A chaque incarnation, il est conduit chez des parents qui lui sont nécessaires pour poursuivre son évolution. Ceux-ci vivent dans une région précise du globe terrestre et ont un corps adapté à celle-ci. Ce corps est donc d'une race donnée. Ainsi, selon la région où s'incarne l’esprit, il  revêtira un corps de race blanche, jaune, noire ou rouge.

Le corps et l’esprit

Pour l'esprit qui s’incarne, le corps n'est qu'un outil. La relation entre l'esprit et le corps est similaire à celle d'un conducteur d'automobile et son véhicule. Que ce dernier soit d'une marque ou d'une autre, le conducteur demeure fondamentalement lui-même. Seules certaines possibilités d'action sont autres, à cause des caractéristiques différentes de l'outil.

La valeur intérieure de l’être humain ne peut par conséquent pas être déterminée par la race à laquelle appartient son corps. Ce qui est important ce n’est pas « l’emballage » de l’esprit : son corps, mais l’esprit lui-même. Si l'esprit est bon, il le sera qu’il soit incarné dans une race ou dans une autre. Si l'esprit est méchant envers son prochain, c’est un esprit malveillant, indépendamment de la race dans laquelle il s’est incarné.

Être raciste, c’est ne juger l’être humain que sur son aspect extérieur, sur son enveloppe, son corps. Ce n’est que considérer le côté matériel, par conséquent c’est n’avoir qu’une vision incomplète des choses.

L’esprit est-il d’une race donnée?

Au cours de ses incarnations, l’esprit humain passe d’une race à une autre, en fonction des besoins de vécu qui sont les siens. Dans une vie, il appartiendra par exemple à la race blanche, dans la suivante à la race jaune, puis noire, pour redevenir blanc dans une vie ultérieure. A quelle race cet esprit appartient-il ? On serait bien en peine de le dire.

Les races sur terre ne jouent pas un rôle aussi fondamental que ne le prétendent les tenants d’une approche raciste de la vie. L’amour du prochain, l’honnêteté et toutes les hautes valeurs ne sont pas l’apanage d’une race plutôt que d’une autre.

D’ailleurs, aucun être humain ne pourra se prévaloir de sa race pour remonter au paradis. L’entrée du plan spirituel ne lui n’est pas garantie parce que dans sa dernière incarnation il était d’une race donnée. On ne remonte pas au paradis parce que l’on est blanc ou rouge ou noir… mais parce que l’on est bon et juste.

Christopher Vasey

Article basé sur les connaissances du Message du Graal